La reconstruction de la charpente de Notre-Dame de Paris

Un chantier monumental, pédagogique et scientifique

Le 1er juin 2024, Cultures & Société a accueilli Jean-Luc COUREAU, Maître de conférences hors classe à l’Institut de Mécanique et d’Ingénierie de Bordeaux (I2M) pour nous parler du chantier hors normes de la reconstruction de la charpente de Notre-Dame de Paris. Cette conférence fait suite à celle de Stéphane MOREL, Professeur des Universités à I2M, du 6 avril 2024 sur la reconstruction des voûtes de la cathédrale.

Qui est Jean-Luc COUREAU ?

Jean-Luc Coureau est Maître de Conférence hors classe à I2M, au Département Génie Civil et Environnemental (GCE).

Ingénieur de l’École Supérieure du Bois de Nantes, il est arrivé en 1998 à l’Université de Bordeaux à la recherche d’un stage pour son DEA en Sciences du Bois. C’est le Professeur Pierre Morlier qui l’a accueilli dans son Laboratoire de Rhéologie du Bois de Bordeaux.

  • Après l’obtention du DEA (Master 2), soutenance en 2002 du doctorat en Science du bois sur le sujet « Renforcement local d’éléments de structure de bois par des matériaux composites »
  • Démarrage de la carrière d’enseignant chercheur, suite au concours de recrutement de Maître de Conférences de l’Université de Bordeaux I
  • 2009-2011 : nommé Responsable pédagogique de son département GCCD de la Licence Professionnelle Bois Construction à l’IUT de Bordeaux
  • Depuis 2012, Jean-Luc Coureau est responsable de la plateforme Xyloplate, du projet EquipEx  XYLOFOREST. Grâce à ses qualités scientifiques, Xyloplate est labellisée plateforme scientifique de l’Université de Bordeaux en 2019.
  • 2016 : soutenance de son HDR sur le sujet « Caractérisation du Bois : une affaire de complaisance », sous la garantie du Prof. des Univ. Eric Martin.
  • 2017 : Jean-Luc Coureau est nommé Responsable Adjoint du Département Génie Civil et Environnemental de l’I2M, poste qu’il occupe à ce jour.

Outre ses responsabilités d’enseignement et de recherche, il est :

  • Membre de plusieurs Conseils Scientifiques, de l’École Supérieure du Bois, et d’autres instances pédagogiques et scientifiques en Science du Bois.
  • Membre du Conseil Scientifique GDR Science du Bois.
  • Membre du comité d’orientation du Pôle de Compétitivité Xylofutur.
  • Membre de 5 jurys de thèses.

L’incendie inattendu et violent des 15 et 16 avril 2019

L’Institut de Mécanique et d’Ingénierie de Bordeaux (I2M), acteur scientifique de 1er plan, s’implique fortement, dans l’opération de restauration de la cathédrale, via le chantier scientifique du CNRS et du Ministère de la Culture Notre-Dame.

Jean-Luc Coureau participe, avec ses collègues enseignants chercheurs bordelais, Stéphane Morel, Philippe Galimard et Alain Cointe, ainsi qu’avec 30 autres scientifiques issus de 14 laboratoires, aux travaux de recherche sur la reconstruction de la charpente de la Cathédrale Notre-Dame de Paris. Il a fallu 200 ans pour la construire (de 1163 jusqu’au milieu du 14ème siècle), mais seulement 5 ans et quelques mois pour la reconstruire ! Quelle prouesse !

Nous ne pouvons que rendre hommage aux nombreux artisans, architectes, ingénieurs, ouvriers et pompiers, mais aussi aux scientifiques dont Jean-Luc Coureau est un des éminents représentants, qui reconstruisirent notre chère cathédrale, gloire de la France royale, impériale et républicaine.  
Grâce aussi aux dons de centaines de milliers de donateurs et 300 mécènes. Mais aussi grâce à l’État de notre République laïque !
L’inauguration officielle de la cathédrale de Notre-Dame de Paris aura bien lieu le 7 décembre 2024 !

Nous remercions chaleureusement Jean-Luc Coureau, d’avoir bien voulu venir nous parler de « La reconstruction de la charpente de Notre-Dame de Paris, ce chantier monumental, pédagogique et scientifique », que cela a représenté.

Regarder le replay de la conférence sur YouTube

Cliquer sur l’image pour ouvrir la vidéo sur YouTube

Présentation à télécharger au format PDF

Nous remercions Jean-Luc Coureau d’avoir accepté de mettre à notre disposition sa présentation au format PDF !

Pour aller plus loin